Annonces immobilier

Comment rentabiliser son achat immobilier en 2016 ?

Un achat immobilier doit être un investissement certain. Pour cela, il faut savoir faire les bons choix et avoir une notion bien fondée sur toutes les astuces et les stratégies pour le rentabiliser. Voici quelques conseils tirés du site http://www.ehpadimmo.com qui vous permettra de fructifier votre achat immobilier cette année.

Des délais de rentabilisation de plus en plus longs

D’après une étude menée en septembre dernier, il a été constaté que les délais de rentabilisation devenaient de plus en plus longs. Selon leur localisation géographique, les acquéreurs pouvaient espérer rentabiliser leur bien immobilier en 5 ans et obtenir une plus-value rapide, ce jusqu’en 2010. Actuellement, la durée est passée à presque le double. Cependant, il est toujours possible aux candidats à la propriété de rentabiliser un achat immobilier cette année, à condition d’être certain d’y rester pendant plusieurs années. Il est effectivement inutile de ne pas revendre avant d’avoir amorti tous les frais liés à l’achat. De ce fait, la durée varie en fonction des termes et conditions du prêt, du montant du bien et des apports financiers de l’acquéreur. Aussi, l’investissement locatif est la première solution avantageuse permettant de rentabiliser son achat immobilier.

   

Faire le bon choix du bien

Vous devez prendre le soin de bien choisir le logement si vous souhaitez rentabiliser votre achat. Sachez avant toute chose que le prix du loyer est directement influencé par la qualité du bien que vous aurez choisi. A cet effet, prenez bien en compte les critères tels que : le quartier où se trouve le bien immobilier, son âge et état, sa proximité avec les écoles, les commerces, les stations de métro, etc. Les analyses de l'Insee vous permettront de mieux connaitre la conjoncture de la région et d’opter pour un bien facile à rentabiliser.

Faire la différence entre la rentabilité brute et la rentabilité nette de charges

Il est en effet essentiel de faire le point sur la rentabilité brute et la rentabilité nette de charges du logement que vous souhaitez mettre en location pour être sûr de faire le bon choix. Voici les formules correspondantes :

  • la rentabilité brute : divisez le loyer annuel (loyer mensuel x 12) par le prix d’acquisition du logement, puis, multipliez le résultat par 100 ;
  • la rentabilité nette de charges : reprenez le calcul de la rentabilité brute en retranchant la taxe foncière, les charges non récupérables sur le locataire, les frais de gestion du loyer, et les frais des travaux courants.

La rentabilité brute prend uniquement en compte les loyers. Alors que la rentabilité nette de charges est plus objective. Elle permet notamment d’avoir un bon aperçu de la rentabilité de son logement, qui peut varier entre 2,5 et 7 % en moyenne.

Les publications similaires de "blog immo"

  1. 20 Mars 2021Investissement immobilier via une agence immobilière en ligne145 vues
  2. 29 Déc. 2020Ce qu’il faut savoir sur la SCPI avant d’investir236 vues
  3. 4 Nov. 2020SCPI : une solution idéale pour préparer sa retraite240 vues
  4. 7 Janv. 2020Réduisez vos impots en louant des bureaux !521 vues
  5. 21 Déc. 2019Effectuez son investissement dans l'immobilier Bayonne511 vues
  6. 3 Nov. 2019Nos agents sont là pour vous accompagner564 vues
  7. 27 Déc. 2018Notre sélection d'annonces immobilières à Anglet1155 vues
  8. 22 Juil. 2018Nouvelles dispositions fiscales : Comment bien simuler votre imposition ?1075 vues
  9. 3 Juil. 2018Ou stocker ses meubles à Lille?1231 vues
  10. 27 Juin 2018L'agence Cardis vous propose des projets immobiliers à Vevey1179 vues